Catégories
Uncategorized

Mory Sacko : un avenir prometteur

Depuis peu, le monde de la gastronomie française connaît un nouvel arrivant qui surprend tout le monde. Suite à son parcours remarquable dans la 11ᵉ saison de Top chef, il a récemment reçu une nomination de prestige. C’est un nouveau cuisinier que nous vous proposons de connaître.

Son passage dans Top-Chef

Au cours de son passage dans la onzième saison de top chef diffusée par M6 en 2020, le jeune homme de 28 ans est découvert du grand public. Sa personnalité et son originalité ont fait de lui l’un des candidats les plus appréciés de la saison. Mais son talent et ses qualités n’ont pas suffi pour lui permettre de grimper sur le podium de Top-Chef, puisqu’il fut éliminé lors de l’épreuve «  la guerre des restos ». Ce qui met fin à son passage dans l’émission culinaire.

Après Top-Chef

Au cours de son parcours dans l’émission, il avait parlé de son projet d’ouvrir son propre restaurant. Après des mois de préparation, le jeune homme de 28 ans a fini par annoncer à ses millions de followers qu’il ouvrirait son restaurant en fin de l’année 2020. Amoureux de la culture nipponne et très attaché à ses origines malienne et sénégalaise, il a nommé son restaurant « MoSuke » qui est une fusion entre le début de son prénom (Mory) et le nom du premier samouraï africain (Yasuke). Il a ouvert le MoSuke le 1er septembre 2020.

Nominations et distinctions

En septembre 2020, il a été nominé dans la catégorie «Jeune talent » par Gault et Millau. Le début de 2021 apporte de bonnes nouvelles pour le jeune chef. D’abord une place dans le classement des «  Cinq jeunes chefs les plus prometteurs au monde ». Puis une étole du guide Michelin le 18 janvier passé. Sans oublier la récompense du «Young chef award ».

Mory Sacko est un chef qui de par sa personnalité donne envie de le suivre. Il animera une émission sur France 3 dès ce mois. L’occasion pour vous de découvrir sa cuisine.

Catégories
Uncategorized

Trois restaurants pour vous régaler le 14 février

Le 14 février est un jour très attendu par les amoureux. C’est l’occasion pour eux de montrer à leur tendre et cher(e) combien il (elle) l’aime. Cette année vous comptez offrir à votre compagne diner ? Voici trois restaurants dont les services devraient vous intéresser.

Mam

Mam propose principalement le «  Cœur de MAM » par Stéphanie le Quellec. La cheffe propose un menu spécial St Valentin. Il s’agit d’un box comprenant : croque comté truffe noire, veloutée d’herbes à soupes et bouchée de saumon, homard rôti, bar en croûte, Saint-Marcellin et un entremet à la pistache, au pamplemousse rose et géranium rosa. Le cœur de Mam est le désert spécial saint Valentin proposé et il représente un mélange de saveur qui régalera vos papilles à tous les deux. Avec possibilité de livraison.

Peninsula Paris

Peninsula a réalisé un menu Saint Valentin composé de : feuilleté truffe et gougère mimolette, crabe royal, carpaccio de Saint-Jacques, Saint-Pierre Iqué ou bœuf façon sénateur, couteaux et délices sucrés à partager. À cela s’ajoute : une demi-bouteille de champagne, une rose rouge et 50 grammes de caviar impérial. De quoi vous aidez à mettre les petits plats dans les grands pour séduire votre compagne.

Mirazur

Le restaurant a élaboré un menu spécial en cinq services pour la Saint-Valentin : rose de St-Jacques et caviar d’Aquitaine, raviolis aux crustacés et légumes oubliés, papillote de turbot, bœuf en croûte de cupidon et baiser d’amour chocolaté à la pistache et citron. Les services seront accompagnés d’une bouteille de champagne pour finir ce menu en beauté. Vous avez la possibilité de vous faire livrer le menu.

Voilà de quoi régaler vos papilles à l’occasion de la fête de l’amour. Pourquoi ne pas ajouter un petit cadeau symbolique : une chaîne, un bracelet, une montre, un nounours, des parfums ou juste des fleurs, à vous de voir. Vous avez désormais toutes les cartes en main pour commander un bon menu de Saint-Valentin.

Catégories
Uncategorized

Le guide Michelin : deux femmes triplement étoilée

Dans l’histoire de la gastronomie, il y a très peu de femmes qui reçoivent des étoiles de la part du guide Michelin qui est une référence. Qui sont ces deux femmes et quel est leur parcours ? Lisez cet article pour le savoir.

Deux cheffes triplement étoilées

Le guide Michelin qui est une référence en matière de gastronomie a sorti le 25 janvier dernier, son classement de Grande-Bretagne pour 2021. Dans ce classement, on retrouve la française Hélène Darroze et la britannique Clare Smith qui deviennent de ce fait les deux seules femmes à obtenir trois étoiles du guide Michelin cette année. Elles s’ajoutent donc aux cinq autres cheffes à avoir reçu cette distinction. Le directeur du guide a tenu à préciser : « On récompense le talent »

La cheffe Hélène Darroze

La cheffe française de 53 ans est doublement étoilée au Michelin en France et triplement étoilée en Grande-Bretagne. En 1999 elle fonde son restaurant qui porte son nom. À Londres, elle détient les reines de l’hôtel The Connaught depuis juillet 2008. En 2015, elle remporte le prix de la « meilleure femme-chef du monde ». Après avoir appris qu’elle a reçu une troisième étoile en janvier dernier, elle a déclaré : «J’ai toujours pensé que je n’avais pas assez de rigueur. Je ne sais pas comment je vais parvenir à y croire ».

La cheffe Clare Smyth

La cheffe britannique de 42 ans désormais triplement étoilée a d’abord travaillé au restaurant du chef Gordon Ramsay, avant d’ouvrir à son tour, un restaurant nommé Core by Clare Smyth en 2017. Étonnée, elle déclare : « je n’ai jamais osé rêver que ça puisse m’arriver. J’ai travaillé dans des trois étoiles, je sais quel niveau d’exigence cela requiert ».

Il faut croire que le guide rouge autrefois réservé aux hommes commence peu à peu à reconnaître le mérite des femmes.

 

Catégories
Uncategorized

Top-chef : que sait-on de la douzième saison ?

La saison 12 de top chef débarque dès le 10 février prochain sur M6. Les jurés très exigeants et pointilleux mettront à l’épreuve les talents de 15 candidats autour de différentes épreuves, pour choisir le plus méritant. L’intrigue est levée sur les 15 et les informations de l’émission. Découvrez-les.

Les candidats

Comme chaque année, il y a 15 candidats. Cette année, quatre femmes et onze hommes concourent pour le titre tant convoité.

Charline Stengel, la jeune gagnante d’« Objectif top chef » 2020, âgée de seulement 19 ans participe au concours. De même que la cheffe de 26 ans Sarah Mainguy qui a travaillé au « Mary Celeste ». Il faut compter sur la participation de la cheffe Chloé Charles, très à cheval sur la cuisine éco-responsable, et la sous-cheffe Pauline Sene également candidate de l’émission.

Parmi les hommes, le belge Mathieu Vande Velde qui est sous-chef du restaurant La Paix sera de la partie. Ainsi que le jeune Thomas Chisholm un sous-chef âgé de seulement 14 ans, et un Japonais du nom de Yohei Hosaka. Il y aura également, Pierre Chomet et Jarvis Scott respectivement sous-chef de Chef’s Table et chef à Barcelone. Du côté des candidats venant de restaurants végétariens, Adrien Zedda et Matthias Marc mettront leurs talents à l’épreuve. Mais également Arnaud Baptiste, Bruno Aubin, Baptiste Trudel et Mohamed Cheikh qui défendront leur place dans l’aventure.

Autres informations

Le jury reste inchangé. Vous reverrez donc Hélène Darroze, Michel Sarran, Philippe Etchebest et Paul Pairet.

En ce qui concerne les épreuves, selon les propos de Stéphane Rotemberg à BFMTV, certaines épreuves comme « la guerre des restos » et « la boîte noire » resteront. Environ la moitié des épreuves sont des nouveautés. Et, les candidats devront entre autres « faire manger l’immangeable ».

Cette nouvelle saison s’annonce haute en surprises, avec un jury exigeant, et bien sûr, des candidats à la hauteur de leurs exigences.

Catégories
Uncategorized

Patate douce à la crème de noix de coco : le petit déjeuner qu’il vous faut pour embellir vos journées pendant le confinement.

Si vous aimez les petits déjeuners et les snacks sucrés, vous allez adorer cette patate douce à la crème de noix de coco. C’est une recette douce, saine et délicieuse que vous pouvez aussi prendre en dessert. Ne le manquez pas, car c’est une préparation culinaire si simple et si facile à réaliser, que vous serez surpris par le festival de saveurs et de textures qui envahiront votre palais.

Ingrédients nécessaires à la préparation de la Patate douce à la crème de noix de coco (04 personnes).

  • 4 bébés patates douces
  • 2 pommes d’or
  • 200 grammes environ de crème de noix de coco ou de crème de noix de coco
  • Cuillère à soupe de sucre de coco 
  • 20 grammes de noisettes grillées
  • 10 grammes de chips de noix de coco
  • Cuillère à soupe sirop d’érable ou miel cru.

Préparation

Vous pouvez faire cuire les patates douces au four. Enveloppez-les dans une feuille d’aluminium après les avoir bien lavées et faites-les cuire à 160-180º C pendant environ 30 minutes. Ils ne doivent pas être trop cuits afin qu’ils puissent être coupés en petits cubes et avoir une texture au moment de les manger dans la garniture. Vous pouvez sucrer la crème de coco avec du sucre de coco. Mélangez et mettez de côté à température ambiante. Enfin, hachez les noisettes grillées et faites griller les chips de noix de coco dans une poêle non graissée. Pour servir ces patates douces farcies, vous pouvez choisir de les réchauffer brièvement, mais elles sont aussi délicieuses froides, ne sortant pas du réfrigérateur, à température ambiante, tout comme la pomme.

Finition et présentation

Coupez les patates douces dans le sens de la longueur pour les ouvrir comme un livre, remplissez-les de crème de coco, puis disposez les pommes coupées en dés et saupoudrez-les de noisettes hachées et de noix de coco grillée. Finissez les patates douces farcies à la noix de coco, aux pommes et aux noisettes avec un filet de sirop d’érable ou de miel cru, et préparez-vous, vous et vos invités, à en profiter.

Catégories
Uncategorized

L’impossible Burger : qu’elle est la cause du procès qui implique ce burger produit par impossible Foods ?

Inclus dans la liste des 100 meilleures innovations de 2019 par le Time Magazine, l’Impossible Burger d’Impossible Foods est aujourd’hui impliqué dans un procès intenté par le Center for Food Safety contre la Food and Drug Administration. À la vue de l’évolution de ce procès, on peut déjà penser que l’Impossible Burger pourrait ne plus être produit. Qu’elle est la cause du procès intenté par le Center for Food Safety ?

Ce que vous devez savoir sur l’impossible Burger

Ce burger a été dévoilé en 2014 et n’est arrivé sur les marchés qu’à la fin de 2016. Sa présentation a eu lieu au restaurant Momofuku Nishi à New York et il a progressivement été introduit dans d’autres restaurants à San Francisco, New York et Los Angeles. Par la suite, en 2017, la première usine de production de l’Impossible Burger a été lancée dans le but d’approvisionner environ 1 000 restaurants. Depuis lors, sa production et sa distribution ont été spectaculaires et il est maintenant dans le circuit de la vente au détail. 

Cause du procès intenté par le Center for Food Safety

Le Centre pour la sécurité alimentaire (CFS) aux États-Unis a contesté l’approbation par la FDA de l’additif alimentaire utilisé par la société Impossible Foods pour la préparation de l’Impossible Burger. Il s’agit de la léghémoglobine de soja, un des ingrédients de base du hamburger qui imite le sang de bœuf. C’est une hémoprotéine présente dans les racines du soja, bien que dans ce cas la société l’obtienne à partir d’une levure transgénique. Selon les experts du Centre pour la sécurité alimentaire, il s’agit d’une hémoprotéine transgénique (heme GE) qui comprend plus d’une douzaine de protéines provenant de la levure qui la produit, ce qui la rend différente de l’hémoprotéine que l’on trouve dans les racines de soja.  

En somme, le centre pour la sécurité alimentaire (CFS) conteste l’approbation par la FDA de la léghémoglobine utilisée par la société Impossible Foods.

Catégories
Uncategorized

5 aliments pour booster le système immunitaire

Le système immunitaire humain possède à l’origine ses propres moyens de défense. Mais il faut souvent lui apporter certains autres éléments pour l’aider à jouer son rôle. La bonne hygiène est primordiale pour cela, mais la consommation de certains aliments peut contribuer grandement. Puisqu’actuellement vos systèmes immunitaires ont besoin d’être plus boostés que jamais, voici un rappel de ces aliments.

Le curcuma

L’épice jaune encore appelée safran des Indes possède une grande propriété anti-inflammatoire et antioxydante qui contribue au bon fonctionnement de l’organisme. Il joue également le rôle d’antistress et doit être consommé à une demi-cuillère de poudre chaque jour. Les personnes sujettes aux calculs biliaires ou sous un certain traitement doivent l’éviter.

L’ail

Cette plante aux multiples vertus comporte énormément de minéraux dont le sélénium et le manganèse. Il comporte également des antioxydants et de la vitamine et tous ces éléments produisent des actions protectrices et antibactériennes sur le système digestif. Il lutte également contre le cancer et agit sur l’hypertension artérielle. Il faut en consommer une gousse par jour.

Le citron

Produit détox par excellence, le citron est reconnu pour sa grande richesse en vitamine C et pour ses propriétés bactéricides et antivirales. Il permet également de prévenir certains cancers et d’activer la sécrétion de bile. Il ne faut pas dépasser un citron par jour pour ne pas nuire à l’organisme.

Les fruits rouges et les baies

Au nombre des fruits rouges en question, nous comptons les framboises, les mûres, les fraises, les groseilles et les cassis qui possèdent une forte teneur en vitamine C. Ils permettent de tonifier et de réduire les inflammations. Ils permettent aussi de contrer les infections, de lutter contre l’oxydation et de réguler le taux du cholestérol. Consommez-en 50 g chaque jour.

Les amandes

Très riches en vitamine E, les amandes sont capables de contribuer au combat contre les infections et maladies contagieuses des voies respiratoires. Il favorise également une meilleure réaction aux divers vaccins.

Il existe beaucoup d’autres aliments dont les actions impactent positivement le système immunitaire. Puisque tout le monde ne peut pas encore recevoir le vaccin contre la Covid-19, nous devons nous protéger quand même.

Catégories
Uncategorized

Trois recettes de repas rapides à cuisiner en cas de fatigue au retour du boulot

Le retour du boulot est un soulagement pour beaucoup de personnes, mais pour d’autres, c’est le moment de commencer à réfléchir sur ce qu’il faut cuisiner. Les jeunes parents sont plus soumis à ces situations, car il faut s’occuper du bébé ou des enfants. Voici alors 3 recettes rapides glanées auprès des personnes concernées.

Du couscous vert

Généralement, l’on a toujours du couscous dans son garde-manger. Cette réserve peut vous être très utile à un moment où vous ne vous y attendez pas. Il suffit d’une quinzaine de minutes au plus pour le cuisiner et passer à table. 

Alors, mettez de l’eau à bouillir et renversez-y le paquet de couscous. Selon vos goûts, vous ajouterez les ingrédients de l’accompagnement. Par exemple certains ajoutent un œuf mollet, de l’avocat, des herbes et graines. Pendant que l’œuf cuit et que la semoule gonfle, coupez l’avocat puis préparez pendant ce temps votre vinaigrette.

Du spaghetti avec de la sardine

Les pâtes alimentaires figurent en bonne place parmi les repas faciles et rapides à cuisiner. Aussi, presque tout le monde en possède dans son placard. Versez-les dans de l’eau bouillante et laissez cuire. Pendant ce temps, préparez votre petite sauce en ouvrant la boîte de sardines. 

Mettez de côté, puis hachez de l’ail et de l’oignon que vous dorerez dans de l’huile d’olive préchauffée. Ajoutez-y de la chapelure, salez, pimentez, poivrez et ajoutez la sardine. Enfin dès que le spaghetti est cuit, égouttez-le et mélangez avec la sauce de sardine. 

De la tartine au fromage

Cette recette est plus simple que celle du croque-monsieur. Elle se prépare avec tout fromage à pâte dure que vous aimez. Alors pour la réaliser, râpez le fromage et ajoutez dessus un œuf fouetté. 

Salez, pimentez, poivrez et étalez sur du pain coupé en tranche. Nappez autant de pain que possible selon votre appétit, enfournez jusqu’à croustillance puis sortez du four. Vous pouvez accompagner la tartine avec de la salade de légumes ou des champignons.

En prévision de ce type d’urgence, achetez dans vos provisions des aliments rapides à cuisiner.

Catégories
Uncategorized

Hello world!

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!